Présentation des pompes à chaleur air air

Pendant l’hiver, le recours à un appareil de chauffage est pratiquement obligatoire. Et heureusement, les fabricants proposent différents systèmes faciles à utiliser chez soi. La pompe à chaleur air air est notamment très prisée par les particuliers. Voici comment elle fonctionne.

Principe de fonctionnement de la pompe à chaleur air air

Le fonctionnement de la pompe à chaleur air air est simple et facile à comprendre : cet appareil puise les calories qui sont contenues dans l’air extérieur afin de les transformer en chaleur et les diffuser ensuite dans l’habitation. Plus concrètement, le circuit de la pompe contient un fluide frigorigène, liquide puis gazeux, qui récupère les calories grâce à l’unité extérieure de l’appareil. La température du fluide est ensuite augmentée par le mécanisme de la pompe, ce qui permet d’obtenir de la vapeur et de récupérer la chaleur sous forme d’air chaud. Ce dernier sera alors diffusé dans l’habitation pour la réchauffer.

Composition et installation

La pompe à chaleur air air comprend quelques éléments, dont une unité externe qui sert à récupérer la chaleur, une unité interne qui sert à la diffuser et un circuit de fluide frigorigène pour la transmission. Pour être sûre, l’installation doit être réalisée par un professionnel. Plusieurs points doivent, en effet, être vérifiés avant la mise en place de l’équipement, dont la configuration du logement et le mode de diffusion de la chaleur à l’intérieur, entre autres. L’emplacement de l’unité extérieure doit également être étudié, notamment afin de minimiser la nuisance sonore extérieure, selon le modèle de pompe utilisé.

Pompe à chaleur air air, faire le bon choix

Performance et économie d’énergie

Comme pour tous les équipements de chauffage, la performance de ce type de pompe dépend du modèle choisi. La plupart de ces pompes à chaleur sont néanmoins plus performantes à certaines températures. Lors des périodes de grand froid, où les températures descendent jusqu’à –10 ou –20 °C, il arrive notamment que l’appareil cesse de fonctionner, sauf si le modèle supporte les températures extrêmes. Il faut préciser, par ailleurs, que ce type de pompe permet une économie d’énergie considérable. Avec un coefficient de performance (COP) de 4, il ne consomme par exemple que 1 kWh d’électricité pour 4 kWh d’énergie produite.

Comment choisir sa pompe à chaleur air air ?

Ainsi, pour avoir les meilleures performances, il faut se référer à la puissance de la pompe et à ce coefficient de performance ou COP. Ce rapport entre la quantité d’énergie restituée et l’énergie consommée permet de connaître l’économie réalisée selon le modèle. Plus il est important, plus l’investissement sera rentable. Le choix du modèle doit également dépendre de la région où l’on se trouve. Certaines pompes à chaleur sont, en effet, plus adaptées aux grands froids, tandis que d’autres sont réversibles et peuvent jouer le rôle de climatiseur pendant l’été. Dans tous les cas, il faut toujours privilégier les pompes certifiées Qualipac et Eurovent. La durée de vie d’une pompe à chaleur air air doit généralement atteindre les 15 ans, contre le prix de 3 000 à 10 000 €.

Reply