La consommation d’une pompe à chaleur, un point à  surveiller

La facture d’électricité constitue l’une des principales charges mensuelles principales d’un foyer. Mais, confort, santé et bien-être obligent, toute l’année, l’utilisation d’un appareil qui rafraîchit ou réchauffe l’air dans la maison au gré de la saison est primordiale. Ce qui implique forcément une hausse du budget électricité. Qu’en est-il de la consommation d’une pompe à chaleur ? Revient-elle cher ? Il s’agit en tout cas d’un point à surveiller.

La consommation d’une pompe à chaleur est relativement moins élevée

Un peu plus de 400 euros pour 2 mois de consommation électrique d’une pompe à chaleur… Telle est la somme que certains utilisateurs se plaignent d’avoir à payer à un moment donné… Un montant qui est considéré comme assez élevé et poussant certains à se demander s’il ne vaudrait pas mieux éviter ce genre d’équipement de chauffage ou le troquer pour un matériel moins énergivore, lorsqu’on l’utilise déjà. Mais, ce montant est-il vraiment trop élevé ? La consommation d’une pompe à chaleur constitue-t-elle donc un point à surveiller dans tous les cas ?

En fait, une pompe à chaleur fonctionne donc à l’électricité. Et si un tel système de chauffage peut effectivement utiliser une grande quantité d’énergie pour satisfaire vos besoins quotidiens, cette consommation reste toutefois raisonnable si l’on effectue une comparaison avec un autre appareil de chauffage ou de climatisation. En effet, pour une consommation électrique de 1kW, votre maison profite d’une chaleur qui aurait nécessité 3 à 4 kWh avec un autre appareil. Ainsi, ce système s’impose même parmi les dispositifs les plus économiques. Il ferait même gagner 60 % du montant alloué pour l’utilisation d’un chauffage électrique traditionnel, même en considérant l’énergie utilisée pour la bonne marche quotidienne des appareils auxquels elle est reliée.

De plus, cela est valable pour n’importe quelle variante de la pompe : un modèle géothermique utilise uniquement 25 % d’électricité dans le cas d’un compresseur et 75 % d’énergie extraite du sol. Une pompe à air/eau fonctionnera également avec 65 % de l’énergie extraite de l’air. Quant à la pompe à eau/eau, elle offre une consommation encore plus économique, économisant jusqu’à 80 % d’énergie.

Consommation d'une pompe à chaleur sur soon smartphone

En somme, la consommation d’une pompe à chaleur s’avère moindre, pour un rendement optimisé. Et si un système de chauffage conventionnel assure un rendement maximal de 100 %, celui que votre pompe assure sera encore plus important. Dans le cas où votre facture paraît exorbitante durant les premiers mois d’utilisation, cela peut être ainsi causé par divers facteurs comme une mauvaise isolation ou des mauvaises habitudes d’utilisation…

Mais, en moyenne, une habitation d’une surface de 100 m² consommera 25 euros à 40 euros TTC / mois d’électricité avec ce type de matériel de chauffage. Et pour parler de la maintenance, celle-ci requiert un montant annuel moyen de 150 euros à 200 euros.

Un système de chauffage qui respecte votre environnement

Ce système de chauffage figure donc parmi les plus économiques, mais il est aussi apprécié pour le fait qu’il respecte l’environnement. Utilisant des énergies renouvelables, il est bien moins dangereux que d’autres systèmes fonctionnant par exemple au mazout ou au gaz naturel.